Les Sombres Romantiques – Mathieu Coudray

Les Sombres Romantiques

Anthologiste : Mathieu Coudray
Editeur : les Editions du Riez
Collection : Collection Brumes étranges
Nombre de pages : 150 pages
Prix : 17,90 €
ISBN : 978-2-918719-01-4

Ce bel ouvrage m’est tombé entre les mains sans crier gare. Je dis bien tombé car à priori rien n’indiquait que je le lirai un jour. Et cela aurait été bien dommage !
Il convient d’abord de saluer une initiative qui permet à des auteurs français d’exprimer leur talent, ce qui n’est pas courant  de nos jours. Car où sont les revues qui leur permettraient de se construire, de se bonifier, de prendre enfin leur essor ? Un triste désert éditorial étouffe les jeunes auteurs et ne peut que décourager les meilleurs. Oui, il existe des écrivains français de science-fiction et de fantastique dotés d’un vrai potentiel, ce recueil en fait la brillante démonstration.

J’ai dit qu’il s’agissait d’un bel ouvrage. En effet, bien imprimé, il est enrichi par une galerie de tableaux de Mathieu Coudray qui sert de fil rouge aux récits que l’on peut y lire. L’exercice est à la fois difficile et passionnant, puisque la mise en prose d’une œuvre picturale par autrui peut conduire à un résultat situé à des années lumières de l’idée qui hantait l’artiste lors de sa peinture. Mais c’est tout le charme de l’interprétation. Pour ma part, j’ai trouvé que certains récits collaient étroitement avec l’image, tandis que d’autres en divergeaient grandement.

Six nouvelles donc s’appuient sur les toiles de Mathieu Coudray et en livrent une lecture contrastée. Le premier dessin, « Dernier rendez-vous » sert de base de départ au texte de Philippe Halvick, « Tête de mort », dont on peut dire qu’il est sombre, mais pas vraiment romantique. C’est une approche inédite et culinaire des folies d’un psychopathe qui n’est pas sans évoquer le « Silence des Agneaux ».
Le texte suivant, qui s’appuie sur le dessin « L’Adieu », de Jess Kaan, narre la quête désespérée  d’une femme inconsolable dont la conduite a provoqué, involontairement, la mort de son bien aimé. Une énergie certaine anime le personnage principal de cette histoire un peu désespérée.
La troisième image, « Pensée éternelle », ouvre sur un texte de Céline Guillaume, assez convenu et facile, mais agréable à lire et empreint d’une poignante atmosphère de nostalgie et de mal être très romantique.
Le quatrième opus, « Désespoir », introduit  « Le Corset de sang » de Vanessa Terral. Là, j’ai été emballé. On se trouve en face d’un très beau texte, écrit avec soin, poétique et construit sur un rythme qui va crescendo jusqu’au dénouement. Une vraie réussite ! Ce texte illustre à merveille la toile « Désespoir » et donne envie de lire d’autres écrits d’une auteure que, pour ma part, je découvre avec ravissement.
La cinquième partie, élaborée à partir de la toile « La Frontière », donne sur un long texte de Cyril Carau, « Le Choix de Fausta ». C’est le récit baroque des tourments d’un être surhumain qui découvre l’amour et rejette sa monstruosité. C’est une œuvre d’envergure, qui nous plonge dans l’Italie du début du XIXème, mouvementée, parfois excessive. Une belle évocation, minutieuse, convaincante, animée par un souffle épique où s’exprime pleinement le talent de l’auteur.
Enfin, le dernier volet « Ombres et Lumières » est repris par Jacques Fuentealba avec « Araf », une vision plutôt originale de l’enfer et du paradis, où ont échoué deux amants éternels, Orphée et Eurydice. Une imagination à la fois débridée et maîtrisée brosse un tableau haut en couleurs de ces rivages que Dante aborda en son temps. Un beau texte également, riche, à la fois plein de bruit et de silence, dense.

Nathalie Dau dans sa préface parle justement de six jolies plumes. Elle ne s’est pas trompée et, de plus, elles s’accordent avec bonheur avec les belles toiles de Mathieu Coudray pour nous donner un ouvrage marquant. Vivement le prochain !

Pour discuter de l’ouvrage ou de la critique

Facebook Plusone Twitter Pinterest Linkedin Digg Delicious Reddit Stumbleupon Tumblr Email
Publié dans Anthologies, Fantastique, Science-Fiction | Permalien |

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>