Les six druides et la proph̩tie РF.B. Vincent

Les six druides et la prophétie

Tome 2 du cycle
Auteur : Vincent F.B
Les éditions la Frémillerie
299 pages
16 euros
ISBN:
978-2-35907-009-5

La saga « Les Six Druides » est une épopée se déroulant sur différentes planètes reliées par un seul passage : Brocéliande. Cinq jeunes druides doivent lutter contre les attaques acharnées du Seigneur des Ténèbres, mais une autre personne veille à ce que le mal reste à sa place. Il s’agit du Grand Druide, gardien de l’endroit sacré.

Voici désormais publié le second tome du cycle des six druides et la prophétie, dont le premier tome avait été chroniqué ici. Qu’en est-il donc de cette suite?

Tout d’abord, je tiens à saluer l’auteur, qui a incontestablement amélioré sa narration depuis son premier roman. Le récit est désormais fluide, les ambiances davantage posées, et les personnages ont acquis un peu de la profondeur qui leur manquait précédemment. La lecture n’en devient que plus agréable et c’est tant mieux.
Dans ce livre, F.B. Vincent déroule ainsi sous nos yeux les événements antérieurs et postérieurs à ce qu’il relatait dans le tome 1, éclairant de cette manière la plupart des énigmes qui n’avaient pas été résolues, notamment pourquoi les deux personnages principaux, François et Catherine, s’étaient retrouvés sur Terre amnésiques et devant passer les six épreuves.
On comprend dès lors mieux la finalité et les enjeux de ces dernières, à savoir les règles du jeu dans le combat opposant le Bien et le Mal. Une fois ces explications acquises sur le passé de l’histoire, nous avons droit à une seconde partie où l’on voit l’ensemble des personnages évoluer sous le poids de leur fonction de druides garants de l’équilibre de l’univers. L’attention n’est, dès le départ, plus focalisée sur François et Catherine, mais s’étend dès lors à chaque protagoniste, car ils sont tous les rouages de la prophétie sur laquelle repose la trame narrative du cycle. De nouveaux venus arrivent donc à l’intérieur du récit, qu’il s’agisse de Marcus, le frère de Catherine, Acrusse, un puissant druide, ou encore les élèves de ce dernier. Pourtant, malgré la multitude de ces inconnus sympathiques avec lesquels le lecteur fait connaissance, leur arrivée semble logique et l’auteur évite de nous perdre au milieu du nombre, grâce à l’usage d’histoires secondaires au sein de la principale. On se laisse donc balader sous la plume de F.B. Vincent, mû par la curiosité de découvrir ce qu’il va nous faire découvrir, tandis qu’il approche progressivement du point culminant final, à savoir la révélation de l’identité de l’Élu. Tout cela promet de belles scènes à venir pour le tome 3 !

Toutefois, le livre n’est pas exempt de défauts qui peuvent gêner la lecture, voire la rendre désagréable sur certains passages qui auraient mérité une relecture supplémentaire. La concordance des temps imparfait/passé simple écorche parfois véritablement les yeux, souvent sur un (voire plus) paragraphe entier, et la régularité de ce défaut (au mieux toutes les cinq pages) en fait un handicap assez conséquent. Cela se voyait déjà dans le tome 1, mais les améliorations du 2° le font ressortir d’avantage.
Autre problème récurrent: la description des couleurs de lieux et de personnages. D’accord, il faut décrire, mais de là à faire d’innombrables répétitions à ce sujet… Cela alourdit la lecture pour rien, d’autant que les tenues restent relativement les mêmes d’une scène à la suivante. L’habit ne fait pas le moine, ni en l’occurrence le druide ! Voilà pour les défauts de style dirons nous, rien qui soit insurmontable en somme.
Pour ce qui est du scénario, encore une fois il se tient très bien, néanmoins j’ai noté que lorsqu’arrive le passage à l’école d’Acrusse et de ses élèves, le parallèle avec les « Harry Potter » de J.K. Rowling est flagrant. Reste à voir désormais ce qu’en fera l’auteur, car la finalité de ces personnages d’écoliers reste pour l’instant inconnue.
Notons également que J.B. Vincent fait bien de ne dévoiler qu’au fur et à mesure en quoi consiste la prophétie, car à lire les paroles du Grand Druide on se rend compte que tout est écrit d’avance et se confirme dans les événements. À toi lecteur: ne t’arrache pas les cheveux en te demandant pourquoi il n’y a pas plus d’indications sur ce qu’elle prophétise, cela te gâcherait la surprise puisqu’elle est entièrement écrite.

À titre personnel (ce qui suit n’engage que mes opinions et ressenti personnel, en aucun cas la qualité du livre), cette Destinée prend un aspect envahissant au fil du roman. Réglée comme du papier à musique, elle ne souffre aucun détour, ce qui pour moi confère aux événements un aspect très convenu, trop écrit d’avance. Les personnages ne me donnent pas l’impression d’éprouver de réelles difficultés dans leurs aventures, ce qui confère peu de relief à ces dernières. Ils agissent sur le chemin de la prophétie, point barre, du coup cette route du Destin prend l’aspect d’un encéphalogramme plat.
Quant à la finalité de l’Élu, qui « abolira le libre arbitre et soit le Mal dominera ou uniquement le Bien », disons qu’en creusant le principe c’est très discutable et que je n’y adhère pas, ce qui n’empêchera pas les amateurs de fantasy d’apprécier l’ouvrage.
Au passage il est amusant également de constater, en lisant entre les lignes, l’omniprésence à travers le Grand Druide, Acrusse et les autres, de la notion d’un professeur aux limites de l’omnipotent et de l’omniscient, ainsi que d’un véritable système quasi-scolaire de la spiritualité, ce qui crée un ensemble quasi institutionnel auquel il faut se soumettre pour prétendre à l’élévation. À nouveau ce genre de principe me laisse dubitatif, mais cela reste à l’appréciation personnelle du lecteur.
Cependant revenons à nos moutons.

S’il fallait résumer Les six druides et la prophétie – Tome 2, je pense qu’il est possible de le qualifier de bond en avant au niveau de l’écriture de F.B. Vincent, malgré des erreurs qui restent à rectifier pour la suite. Il ne reste plus désormais qu’à patienter jusqu’au tome trois pour assister à un grand chambardement cosmique et, je l’espère, à un nouveau saut sur l’échelle de qualité de l’auteur !

Pour discuter du roman ou de la critique

Facebook Plusone Twitter Pinterest Linkedin Digg Delicious Reddit Stumbleupon Tumblr Email
Publié dans Fantasy, Romans | Permalien |

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>