Les D̩mons de Dexter РJeff Lindsay

Les Démons de Dexter

Auteur : Jeff Lindsay
Points Thriller, 2009
377 pages
7.50 euros
ISBN : 978-2-7578-1175-7

Et revoici Dexter Morgan, le plus charmant des tueurs en série de Miami. Expert médico-légal le jour et justicier sanguinaire la nuit, c’est sa troisième apparition sous la plume de Jeff Lindsay.

Alors qu’il prépare son mariage tout en entreprenant de former les enfants de sa future femme à l’école des Serial Killers, Dexter est appelé sur les lieux d’un crime étrange aux relents ésotériques. Si lui n’est pas choqué, son « Passager Noir », l’alter ego maléfique qui lui parle dans sa tête, disparaît sans demander son reste. Entre le choix du traiteur, l’éducation des enfants, les émotions humaines (inhabituelles pour un monstre froid comme lui) et la vague de meurtre mystérieux qui déferle sur Miami, Dexter a fort à faire. Une ombre s’étend sur la capitale de Floride, et rien ne l’arrêtera. Et si Dexter n’était pas de taille à l’affronter ?

Quitte à me répéter, les romans « Dexter » n’ont rien à voir avec la série éponyme, les deux divergent fortement à la fin du premier tome. Dans ce troisième opus, si Jeff Lindsay conserve la narration à la 1ère personne et le ton résolument piquant de son personnage, il intercale des interludes à la 3ème personne supposés apporté le point de vue de « l’Autre », le prédateur qui ira jusqu’à menacer Dexter et sa famille. Soucieux de se renouveler, l’auteur ajoute une note fantastique et ésotérique à son décor, s’écartant de l’univers du polar qui était le sien. L’effet est moyennement réussi et l’on a du mal à accrocher à ses histoires de tueurs possédés par des entités extérieures mal définies. En fait, en voulant ajouter cet élément, Lindsay affaiblit son personnage, lui ôtant d’un seul coup d’un seul sa schizophrénie galopante. Un petit ratage donc dans une récit qui reste une référence dans les polars actuels. Et puis, les scènes où Dexter explique, à la manière de Harry, son propre code à ses « apprentis Passager Noir » sont de petits monuments de cynisme assez jouissifs.

Un livre que les fan de Dexter apprécieront, mais seulement ceux-là. Les autres feront mieux connaissance avec ce personnage fascinant en se rabattant sur « Ce Cher Dexter » dans la même collection.

Pour discuter de l’ouvrage ou de la critique sur le forum

Facebook Plusone Twitter Pinterest Linkedin Digg Delicious Reddit Stumbleupon Tumblr Email
Publié dans Polar - Thriller, Romans | Permalien |

Une réponse à Les Démons de Dexter – Jeff Lindsay

  1. ChristellePL a écrit:

    Je suis tout à fait d’accord, en tant que « non-fan » absolue de Dexter. Autant les deux premiers romans m’avaient plu, autant ce troisième volet se révèle décevant.
    Ma critique complète se trouve ici :
    http://www.christelle-pigere-legrand.com/les-demons-de-dexter-jeff-lindsay.php

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>