Les Brèves du Crépuscule n°4

Brèves du Crépuscule IV
Webzine : forum des Songes du crépuscule
83 pages

Il est beau, il est chaud, le voici arrivé, j’ai nommé : la dernière production du collectif des Songes du Crépuscule! Sortez les trompettes, le sapin de noël… ah, non, on me dit dans mon oreillette que c’est plus la période. Qu’importe, c’est le printemps et ce quatrième opus est enfin sorti de l’Å“uf. Il est donc grand temps ici de le dévoiler.

Qu’en est-il donc? Tout d’abord, parlons de la forme. La maquette du webzine a gagné en efficacité et en esthétique depuis les précédents numéros, sans oublier au passage de mettre en valeur à la fois les textes et illustrations publiées. A vrai dire, l’équipe semble avoir élaboré un visuel suffisamment personnel pour imposer la « patte » des Songes du Crépuscule, tout en proposant au lecteur un confort de lecture des plus agréables. Gageons qu’ils sauront continuer sur cette voie de qualité.

La qualité, parlons-en! Car je sais, ô lecteur mon ami, que c’est ce que tu cherches. Rassure-toi, tu peux déjà saliver d’avance, elle est au rendez-vous. Les illustrateurs ont su coller aux textes dont ils avaient la charge avec une admirable maestria, hors de la moindre surenchère inutile. Il suffit de regarder la splendide couverture signée Nalex pour s’en convaincre (de loin ma préférée, j’avoue).
Mais bien entendu le webzine ne se résume pas aux illustrations, loin de là.

Il serait inutile dans cette chronique de dresser un sommaire détaillé, néanmoins je peux aisément affirmer que se trouvent à l’intérieur de ces Brèves du Crépuscule quatre nouvelles, quatre poèmes, du step-by-step (pour chacun des textes et images), trois articles et une interview de Laurent Gidon. Le tout sur 83 pages.
La curiosité te titille derrière ton écran? Tu veux en savoir davantage? Dans ce cas je m’exécute.

Les nouvelles répondent chacune à un thème, à savoir : ‘Survivant’, ‘Labyrinthe’, ‘Un peu beaucoup d’humour’ et ‘le Noir’. Chacune est suivie d’un article sur le même sujet, excepté pour le premier après lequel se trouve l’interview de l’auteur d’Arya des Brumes et Djeeb le chanceur. La poésie, quant à elle, vient s’intercaler pour apporter une petite bouffée d’air frais, parfois sensuelle, parfois sombre, toujours plaisante à lire.
Mais trêve de tergiversations, passons aux textes.

Montagne de Stupre, de Napalm Dave. Un excellent texte de SF résolument sombre pour une plume acérée qui s’attaque au thème de Survivant, on ne saurait rêver mieux. Une enfant, la dernière de son peuple suite à un massacre, se trouve en butte aux aberrations et monstres que porte la Terre devenue le ‘Monde-Charnier’. Animée par la vengeance, elle ira jusqu’au bout.

Gaïa et Labyrinthe, de Jean-Michel Couset. Il s’agit probablement de la nouvelle qui m’a le moins convaincu, la faute à une certaine redondance dans la narration, surtout au début, ainsi qu’à une certaine prévisibilité. L’influence de Lovecraft (parfaitement assumée et revendiquée par l’auteur) se mêle ici à la mythologie grecque afin de donner naissance à une histoire où la nature devient folle et vire au cauchemar. Fans de Chtuluh, prenez garde!

Tire la ficelle et le nain cherra, de Siel. S’attaquer à l’humour est un exercice périlleux, pourtant l’auteur nous livre ici une pépite comme il a l’art d’en pondre habituellement. De l’absurde, des situations rocambolesques, des notes de bas de pages qui secondent le récit pour rajouter une couche subtile de comique, nul doute que cette histoire d’un nain qui traverse un mur après avoir tiré le bout d’une pelote de laine ravisse le lecteur…

Le noir, de Greenbat. Du fantastique digne de E.A. Poe, la nouvelle flirte avec un surnaturel des plus classiques, mais ô combien efficace. Ou comment dans les recoins perdus de campagne surgit à l’improviste ce que l’on croyait inexistant et réduit aux contes de fées…

En bref, les Brèves du Crépuscule IV sont un petit condensé de plaisir de qualité mitonné aux petits oignons par l’équipes des Songes, alors n’hésitez pas, il y en aura pour tout le monde!

Téléchargement

Pour discuter du webzine ou de l’article

Facebook Plusone Twitter Pinterest Linkedin Digg Delicious Reddit Stumbleupon Tumblr Email
Publié dans Revues - Fanzines | Permalien |

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>