Galaxies No 24

 

galaxies24
ISSN : 1270-2382
Format : 13,5 x 21
Pages : 192
Prix : 11€

Place aux grands anciens ! Foin de récit Cthulhuesque dans ce numéro de Galaxies mais un dossier sur un des auteurs SF français de l’époque dorée : André Ruellan alias Kurt Steiner.

Commençons par les nouvelles de ce numéro.

C’est un autre grand ancien, Philippe Curval qui nous propose avec Cuisine Kitzyn un voyage ethnologique savoureux à la rencontre des différents peuples d’une planète aux mÅ“urs surprenantes.

On change d’ambiance : Le texte de Jean Michel Calvez, Miracle 2.0 aborde avec humour une grande question : La technologie avancée laisse-t-elle encore la place aux miracles ? Dieu est peut être un peu geek, qui sait.

Le titre est décalé, Des grenouilles sur le paillasson, mais le sujet est grave. Il s’agit de la disparition d’un enfant, comme par magie. La stupeur et la douleur de sa famille fait place plus tard à de l’incompréhension quand l’enfant revient. Et pour cause. Un texte émouvant.

Kurt Steiner, malgré une Å“uvre pléthorique, est assez peu connu du grand public. Il a écrit de nombreuses années pour la collection Fleuve Noir d’abord, dans la série Angoisse, puis ensuite de la SF dans la collection Anticipation. Sous son vrai nom, André Ruellan il a publié des essais mais aussi quelques romans SF comme Tunnel. Il a travaillé aussi comme scénariste de Pierre Richard ou encore de Jean Pierre Mocky.

Le dossier comprend notamment un long entretien (ou l’on apprend, entre autres, que Kurt Steiner admire Stephen King) et un dossier critique qui décrypte une sélection de seize romans partant de 1953 avec Alerte aux monstres à 2009 avec Big Crunch.

Obsolescence, une nouvelle inédite raconte l’histoire de Lucien , un adolescent en proie à un étrange virus. André Ruellan observe d’un Å“il plein d’acuité les peurs qui circulent dans notre société.

Le second dossier de ce Galaxies concerne la SF chinoise qui après avoir souffert pendant des décennies d’une censure qui a étouffé son essor, relève la tête depuis les années 90. On peut découvrir une interview de Wu Yan, auteur chinois de SF titulaire à l’Université de Beijing de la chaire de littérature de SF, ainsi qu’une nouvelle, Le tapis de souris, qui bien que très inventive, m’a laissé un peu perplexe.

L’article de Philippe Ethuin nous présente un livre de Robert Sevestre, Le Char Fantastique, écrit dans les années 30 au temps des expéditions et autres raids (la Croisière Jaune…) qui fait penser aux aventures de Phileas Fogg de Jules Verne.

La rubrique Autres mondes est consacrée à la réhabilitation de John-Antoine Nau, pourtant vainqueur du prix Goncourt 1903 mais qui n’a pas eu la carrière qu’il escomptait. Son roman Force Ennemie, du niveau du Horla de Maupassant, est à redécouvrir.

Ce numéro 24 se clôt avec les notes de lecture, assez complètes, de la rédaction.

Philippe Goaz

Pour parler de la chronique sur le forum.

Facebook Plusone Twitter Pinterest Linkedin Digg Delicious Reddit Stumbleupon Tumblr Email
Publié dans Revues - Fanzines, Science-Fiction | Permalien |

À propos de Philippe Goaz

Chroniqueur et auteur SFFF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>