Galaxies No 16 (nouvelle série)

 

Galaxies nouvelle s√©rie ‚Äď No 16/ 58

Période : hiver 2012
ISSN : 1270-2382
Format : 13,5 x 21
Pages : 192
Prix : 11‚ā¨

Ce qui frappe au premier abord dans ce Galaxies No16,¬† c’est la couverture √©poustouflante d’un illustrateur, Jean-F√©lix Lyon, malheureusement disparu en 2010. Un sacr√© talent¬†!

 Ensuite, dans les quatre nouvelles publiées deux d’entre elles ont titillé mon imagination :

Tout d’abord Les autres livres de Ramiro Sanchiz qui nous entra√ģne insidieusement dans un endroit √† la crois√©e des chemins de mondes parall√®les. C’est √©crit sobrement mais c’est efficace. √áa m’a rappel√© Gabriel Garcia Marquez.

¬†¬† Dans Repr√©sailles de Patrice Luissan, situ√©e dans un monde ou les comportements humains sont format√©s √† mort, un incident banal va cr√©er une br√®che dans l‚Äô√Ęme d’un homme qui croit avoir enterr√© son pass√©. Un r√©cit qui a des r√©sonances avec notre vie quotidienne et son metro-boulot-dodo. (et surtout pas d’emmerdes.) Si c’est un de nos futurs possible, il est bien angoissant.

¬† Les deux autres nouvelles La fianc√©e de Frankestein de Mike Resnick et Voyage dans l’outre-temps de Moussa Ould Ebnou m’ont moins marqu√©.

  Le dossier est consacré à Jacques Boireau, un auteur que je ne connaissais pas et qui a surtout été publié dans les années 70 et 80. Il a disparu en 2011.

¬† Comme en t√©moigne l’entretien (dat√© de 1985) avec Richard Comballot ce professeur de lettres, passionn√© de SF avait √©t√© bless√© par des refus r√©p√©t√©s. Il semblait assez d√©sabus√© voire un peu amer. √áa lui fera une belle jambe mais les √©ditions Armada pr√©voient de publier plusieurs de ses manuscrits in√©dits. Sa nouvelle, P√©dales Virtuelles, qui illustre ce dossier, bien que brillante, ne m’a pas permis de cerner son style.

  Le dossier consacré aux anthologistes est plus intéressant. En France, pour trouver des anthos, il faut le plus souvent se tourner vers de petits éditeurs. Les grosses maisons trouvent souvent ça trop risqué.

¬† Les diff√©rentes interviews confirment qu’il existe plusieurs sortes d’anthologies et d’anthologistes. Il y a ceux qui, comme Pierre Comballot r√©alisent une sorte de « best of » des nouvelles d’un auteur. On trouve chez Rivi√®re Blanche la s√©rie Dimension, dirig√©e par Philippe Ward et Sylvie Miller, qui pr√©f√®re se consacre √† un pays et √† ses auteurs SFFF.

Il existe aussi des anthos par th√®me plus ou moins pointus ou d’autres sp√©cifiquement li√©es √† des festivals. (Utopiales, Imaginales…) Enfin , il y a de rares anthologies ath√©matiques avec une libert√© totale pour les auteurs mais un r√©elle difficult√© pour l’anthologiste de trouver un bon √©quilibre des textes. Certaines anthologies sont ouvertes au d√©butants d’autres sont dites « ferm√©es » et se font sur commande √† des auteurs confirm√©s. Quoiqu’il en soit, c’est un sacr√© boulot que d‚Äô√™tre anthologiste et cela donne un excellent dossier.

Dans Lettre de l’Inde Arvind Mishra nous fait part d’une excellente initiative pour attirer de nouveaux adeptes vers la SF.

Le coin du bouquineur aborde une Ňďuvre assez d√©lirante de Camille Audigier¬†: Les Myst√®res de Vichy √©crite en 1932.

Le numéro se termine par les habituelles notes de lectures ou sont chroniquées, et c’est bien normal, quelques anthologies.

Pour parler de la revue ou de la critique sur le forum

                                                                                                                                        Philippe Goaz

 

Facebook Plusone Twitter Pinterest Linkedin Digg Delicious Reddit Stumbleupon Tumblr Email
Publié dans Revues - Fanzines | Permalien |

À propos de Philippe Goaz

Chroniqueur et auteur SFFF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>