Marcadier DT Franck

Fonction : Ă©crivain

Ingénieur de formation, responsable qualité dans un groupe de la grande distribution, on pourrait se demander ce que fait Franck DT Marcadier sur OutreMonde. Cynique, cyclothymique, asocial et misanthrope, c’est en fait tout naturellement qu’il se tourne vers l’écriture, afin de faire passer son sale caractère pour de l’hypersensibilité d’artiste incompris.

Il n’en est d’ailleurs pas à son coup d’essai, puisque sa passion originelle est et demeure la musique. Il est à peu près incollable sur le rock et le métal progressifs des quinze dernières années, au prix, il est vrai, d’un budget CD et DVD équivalent à l’aide humanitaire au Rwanda. Las, il a commencé à apprendre la guitare bien trop tard pour percer et ses imitations sous la douche de chanteurs tels que Daniel Gildenlöw, Mikael Åkerfeldt ou Ted Leonard restent dans le meilleur des cas juste passables.

Tant mieux pour les musicophiles, ce sont les amateurs de littérature qui vont trinquer. La transition est en effet toute trouvée : plutôt que d’écrire les textes de concept-albums aussi ambitieux qu’hermétiques, il se tourne donc vers les nouvelles fantastiques et trouve en OutreMonde un terrain propice pour s’exprimer. A bientôt trente ans, il était temps. De plus, passer du statut de metal-head à celui de poète maudit lui permet de conserver sa carte de membre au club des chevelus-un-rien-négligés.

Amateur de Science-Fiction et de Space-Opera, si possible Ă  tendance Hard-Science, il est notamment influencĂ© par Dan Simmons (qui lui fit prendre conscience que la SF n’était pas forcĂ©ment synonyme de romans de gare) et Iain M. Banks (dont la lecture lui donna malheureusement envie de se lancer Ă  son tour.) Il va mĂŞme jusqu’à piquer Ă  ce dernier l’idĂ©e d’ajouter une majuscule entre son prĂ©nom et son nom et devient Franck « DT » Marcadier – prononcez DiTi. L’origine de cet avatar cryptique se perd dans la nuit des temps, mais la rumeur voudrait que sa signification soit Ă  chercher quelque part sur un forum oĂą il aurait prĂ©sentĂ© ses toutes premières nouvelles.

Non content d’accabler les lecteurs de ses œuvres aux phrases aussi longues et tortueuses qu’un morceau de musique progressive (et aussi inspiré ?), il a également la prétention de juger celles des autres et intègre le staff d’OutreMonde en tant que critique. Etonnamment, il ne s’est toujours pas fait virer. C’est d’autant plus bizarre qu’on est sans nouvelles de lui depuis son dernier déplacement professionnel en Chine…

Publications :

2006
• Persistance, Univers I d’OutreMonde
• Le Flambeau d’OutreMonde, le Prologue, Univers III d’OutreMonde

Facebook Plusone Twitter Pinterest Linkedin Digg Delicious Reddit Stumbleupon Tumblr Email
Publié dans Auteurs, Ecrivain | Permalien |

Ă€ propos de Aede

Créateur d'OutreMonde, admin, auteur et illustrateur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>