Les six druides et les six ̩preuves РF.B. Vincent

Les six druides et les six épreuves

Tome 1 du cycle
Auteur : Vincent F.B
Les Editions la Frémillerie
220 pages
14 euros

ISBN : 978-2-35907-007-1

Lire un extrait

François et Catherine sont deux jeunes gens, archéologues de métier, dont la mémoire remonte à un accident qui les a plongé dans le coma il y a plusieurs années. Ils ne se souviennent de rien de leur vie d’avant, hormis le fait qu’ils se connaissent l’un l’autre. Progressivement, des réminiscences de leur passé commun ressurgissent sous forme de rêves, dans lesquels apparaissent six druides marchant dans la forêt de Brocéliande.
Mus par leur instinct, ils entreprennent de s’y rendre, persuadés que là se trouvent les clés de leurs identités respectives tandis qu’en parallèle tout semble indiquer qu’ils se trouvent mêlés au cœur d’un enjeu encore plus grand : la lutte entre le Bien et le Mal.
Pour parvenir à retrouver leurs mémoires, ils devront subir six épreuves dont dépendra l’issue de cet affrontement. Mais tout n’est pas simple, car le Mal lui-même est en partie à l’origine des épreuves…

Premier livre d’un jeune auteur, F.B Vincent, ‘Les six druides et les six épreuves’ est le volume 1 d’un cycle s’étalant sur six tomes (à paraître par la suite). L’ouvrage est de la fantasy pure et dure, néanmoins assez éloignée des poncifs tolkienniens du genre pour laisser place à l’univers personnel de l’auteur, et c’est tant mieux.
L’on suit donc au fil de l’histoire le parcours de deux héros à la recherche de leurs véritables identités, qui se révéleront au fur et à mesure de la lecture. F.B Vincent mixe ainsi avec joie druidisme, onirisme, quête spirituelle et identitaire, le tout avec en toile de fond l’éternel objet de la fantasy : le combat Bien/Mal.
L’histoire et ses aboutissants se déroulent selon un scénario sympathique et original, ce qui fait plaisir par rapport aux productions ultra-stéréotypées qui nous cernent de toutes parts. Les scènes s’enchainent avec logique et cohérence, l’action est au rendez-vous pour ne pas s’arrêter un instant, sans tomber dans la surenchère non plus. Les personnages, s’ils restent un peu stéréotypés aux entournures (surtout les méchants à vrai dire), sont relativement bien campés, ce qui ne gâche pas la lecture. A ces niveaux, ‘Les six druides et les six épreuves’ est bien réussi.
Toutefois, le livre a justement les défauts de ses qualités, et c’est ce que je lui reprocherai principalement. Tout d’abord, excepté dans les passages oniriques, l’action prime souvent sur le reste, suivant un rythme saccadé de rafale de kalachnikov qui ne laisse pas le temps aux ambiances de prendre. La tentative est là, avec un certain sens du détail, mais elle avorte par la faute de l’enchainement ultra-rapide des évènements.
Ce sentiment se renforce à la vue des choix des personnages : ils réagissent toujours à l’instinct, ne s’accordant que de rares lignes de réflexions avant de foncer tête baissée. Je veux bien que la Destinée (avec un grand D, dans ces conditions on peut en mettre un, oui) impose leur comportement aux héros en fantasy, mais là du coup niveau rythme on passe à la rafale de bazooka, et je me suis surpris à serrer les dents en voyant les proportions que cela atteignait parfois. Alors certes les actions s’enchainent avec une logique imparable, néanmoins leur rapidité et un certain manque de fluidité à l’occasion font qu’elles en deviennent prévisibles.
C’est d’autant plus dommage qu’en procédant de cette manière les révélations subissent le même sort, donnant l’impression d’être traitées à la va-vite quand l’histoire réclamerait qu’elles soient d’avantage approfondies (il s’agit quand même d’une reconquête d’identité..). Certaines situations et dialogues deviennent dès lors assez incongrus, à la limite du cheveu sur la soupe bien qu’ils fassent avancer le roman.
Dernier point négatif : certaines interrogations restent sans réponses, notamment sur le  ‘pourquoi ?’ de la perte de mémoire de François et Catherine. Cela manque cruellement, surtout quand le ‘comment’ a été expliqué en large et en travers. Peut-être l’explication est-elle prévue dans les tomes à venir, je l’espère en tout cas.

Alors que penser de ‘Les six druides et les six épreuves’ ? Le livre a ses aspects négatifs et positifs, mais il s’agit d’un premier roman, et à ce titre certaines erreurs peuvent se comprendre, d’autant que comme mentionné précédemment l’ouvrage a simplement les défauts de ses qualités. L’histoire et son scénario tiennent la route avec brio, il ne reste à partir de ce moment qu’à souhaiter à l’auteur d’apprendre à prendre son temps et à mieux poser ses ambiances afin de vraiment réussir à nous enchanter totalement pour la suite à venir.

 

Pour discuter du roman ou de la critique

Facebook Plusone Twitter Pinterest Linkedin Digg Delicious Reddit Stumbleupon Tumblr Email
Publié dans Fantasy, Romans | Permalien |

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>