Bernay Georges

Fonction : Ecrivain

Georges Bernay est nĂ© le 10 mars 1956, juste après le « terrible hiver ». Une femme admirable, trois enfants formidables et un travail en usine tout bonnement…. Imbuvable (« c’est pour la rime et par conviction aussi !!! « ).
Il est venu tard à l’écriture, il y a environ 12 ans. Par la poésie tout d’abord. Exercice dans lequel il a rapidement atteint ses pauvres limites selon lui. La nouvelle ensuite qui lui a apporté quelques satisfactions dans les concours nationaux. Par le théâtre enfin.

Comédien amateur depuis 8 ans, il a glissé insensiblement vers l’écriture théâtrale. Quatre pièces à ce jour :
– François Ier, pièce humoristique qu’il juge mal bâtie, mal terminĂ©e, une sorte de brouillon.
– Flammes Cathares qui relate la vie des femmes durant le siège de MontsĂ©gur. JouĂ©e quatre fois par une troupe de Sorgues dans le Vaucluse, elle doit ĂŞtre montĂ©e par une autre troupe en Eure et Loire en 2007-2008.
– La Douleur des BlĂ©s, rencontre tragique de deux amis d’enfance dans les tranchĂ©es de 14-18, qui sera jouĂ©e Ă  Avignon en 2008.
– Les Cercles Parallèles, chronique d’une nuit sur un quai de gare, sera jouĂ©e Ă  Orvault près de Nantes en dĂ©cembre 2006, montĂ©e Ă  Sorgues en 2007 et aussi par Georges Bernay en 2008. « Oui, car le comĂ©dien-auteur est insatiable et dĂ©sire ardemment tâter de la mise en scène. Quelle outrecuidance, n’est-ce pas ? » dixit Georges.

Pour le futur, les premières pages d’une autre pièce, monologue d’un roi étrange qui s’ennuie ; une autre sur les derniers jours du marquis de Sade ; un autre projet concernant un couple de seniors qui se retrouvent après des années et qui tentent enfin d’exprimer ce qu’ils ont pu ressentir l’un pour l’autre. Dernier projet théâtral : la relation d’un procès en sorcellerie au XVII ème siècle avec tribunal populaire choisi dans le public, juges, avocats, etc…. Au diable l’avarice.

Il se prĂ©pare aussi dans un coin de sa tĂŞte un texte Ă©rotico-poĂ©tique inspirĂ© des chansons de Mylène Farmer ainsi qu’un roman dans le style de Stephen King (qui, selon Georges, n’est sans doute pas un maĂ®tre pour inventer des histoires, mais qui est LE MAITRE pour camper des personnages atypiques et les placer en situation plus vraies que nature)… « Donc, mission jugĂ©e impossible et toujours repoussĂ©e. Et ce n’est malheureusement pas « Nennius », seule nouvelle explorant un thème cher Ă  la rĂ©daction OutreMonde, Ă©crite il y a quatre ans, qui le rapproche de ce maĂ®tre-lĂ  ! » dixit Georges.

Georges Bernay est le vice-président d’une association littéraire : l’Ecritoire d’Estieugues qui a pour vocation de promouvoir la poésie, la littérature en général et la chanson française.


Publications :

Nouvelles :
• Nennius, Univers III d’OutreMonde

Pièces de théâtre :
• François Ier
• Flammes Cathares
• La Douleur des Blés
• Les Cercles Parallèles

http://www.theatrotheque.com/img-haut/bandosite.gif

Facebook Plusone Twitter Pinterest Linkedin Digg Delicious Reddit Stumbleupon Tumblr Email
Publié dans Auteurs, Ecrivain | Permalien |

Ă€ propos de Dulkera

Webmestre d'OutreMonde. Auteure et illustratrice.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>